L’enfant Bleu - Enfance Maltraitée - Toulouse

 
FAIRE UN DON
 

Information en milieu scolaire

Présentation

la prévention a deux objectifs : La connaissance des dangers possibles et la mise en place d’actions donnant aux enfants les moyens de se protéger.
Les actions de prévention sont réalisées au sein des établissements (écoles, collèges, lycées) qui sollicitent l’association pour former leurs équipes et apporter aux enfants des éléments les amenant à se protéger, notamment en les informant de leurs droits.
Les moyens utilisés varient en fonction de l’âge des enfants auprès desquels ont lieu les interventions.
Dans le cadre de la Loi du 10 /7/1987 relative à la prévention des mauvais traitements à l’égard des mineurs, l’association L’Enfant Bleu - Enfance maltraitée Toulouse propose selon la politique de prévention une aide aux établissements scolaires de l’Académie de Toulouse.
L’objectif de ces interventions est de dialoguer avec les enseignants , d’informer les enfants de l’existence de la maltraitance, de leurs droits et des personnes ressources.


En partenariat avec les Inspecteurs de circonscription, sous le contrôle de Monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’Education Nationale prend en charge les besoins et les demandes des enseignants souhaitant notre intervention et faisant acte de candidature.

Ensuite, à la demande des Inspecteurs de circonscription, selon un calendrier établi, l’Association intervient dans les établissements scolaires concernés.

Cadre de référence de ce programme d’intervention

L’objectif principal.

Il est de lutter contre la maltraitance. Pour ce faire, il est indispensable que le corps enseignant soit partie prenante du projet.
Ce qui implique un travail en préalable de l’Association avec l’équipe éducative qui comportera :

L’objectif spécifique.

Il est d’informer les mineurs.

L’objectif propre de l’action

Il est de développer les liens entre personnes et institutions concernées par ce problème afin d’atteindre le but initial, et informer les enfants pour qu’ils repèrent les personnes ressources.

Les modalités de l’action

L’intervention de l’Association par les psychologues, juristes et infirmières se déroule en quatre temps :

  1. Réunions avec l’équipe éducative de l’établissement.
  2. Intervention dans la classe : explication sur la Convention des Droits de l’Enfant.
  3. Aide de support tel qu’une cassette vidéo (adaptée à l’âge des participants) afin que l’enfant apprenne ce qu’est son corps, les interdits qui s’y rattachent et comment se protéger.
  4. Une deuxième intervention dans la classe nous entraîne à aider l’enfant au dévoilement et à lui permettre de repérer les personnes ressources.

Types d’action

Les types d’actions que nous assurons sont les suivantes :

  • travail en partenariat avec les enseignants ;
  • information aux enseignants ;
  • éducation sous forme de prévention des enfants scolarisés ;
  • une évaluation est faite à l’issue de chacune des rencontres avec les enseignants et puis, dans un second temps, avec les enfants , afin de mesurer l’impact adultes et enfant de ces interventions.

Moyens d’action

Il est indispensable qu’un enseignant et l’équipe scolaire soient susceptibles d’identifier des signaux d’alerte, recueillir la parole de l’enfant et savoir la transmettre aux services chargés de la protection de l’enfance.
Nous abordons également avec les enseignants, le programme de prévention, les thèmes qui seront abordés avec les enfants et la manière dont ils seront abordés. Les parents doivent être informés, les parents d’élèves eux-mêmes ou les représentants des associations de parents d’élèves, afin qu’ils soient en mesure de poursuivre le débat chez eux avec leurs enfants.

Lors des interventions, différents supports pédagogiques sont proposés en fonction de l’âge des enfants :

  • bandes dessinées ;
  • expression par le dessin ;
  • cassettes vidéo ;
  • saynètes ;
  • livres.

FORMATION DES PROFESSIONNELS DE L’ENFANCE

L’Enfant Bleu – Enfance Maltraitée Toulouse - développe des actions de formation auprès des professionnels de l’enfance, médico-social et judiciaire. Les interventions sont assurées par les psychologues et les juristes.

<— Le catalogue complet est disponible au format pdf, voir ci-contre

Ce programme a été mis en place par l’association pour permettre à ces professionnels de :

  • prendre conscience de la réalité de la maltraitance ;
  • pouvoir détecter les situations de maltraitance ;
  • aider et orienter les victimes ;
  • coordonner leur travail avec les autres professionnels de l’enfance pour plus d’efficacité.

L’association propose les objectifs suivants :

  • approche globale des différents types de maltraitances ;
  • les repérages médicaux et psychologiques des sévices sexuels ;
  • la détection des signes de maltraitance chez l’enfant ;
  • les conséquences psychologiques ;
  • la parole de l’enfant ;
  • la problématique de l’inceste et des agresseurs sexuels ;
  • la rédaction de certificats médicaux ;
  • les moyens de protection de l’enfant en danger ;
  • le système judiciaire actuel ;
  • le secret médical ;
  • la prévention ;
  • les échanges à partir d’étude de cas.

Parentalité

Les « cafés des parents » sont des espaces-temps offerts aux parents pour discuter et s’informer autour d’un café sur un thème en lien avec la fonction parentale. Nous animons ces temps d’échange dans deux contextes bien différents : en ce moment dans les écoles des RAR (Réseaux Ambition Réussite) et dans un foyer d’accueil d’urgence pour femmes avec enfants.

Les ALAE (Accueil de Loisirs Associé à l’Ecole) organisent environ une fois par mois un café des parents et nous sollicitent en fonction du thème choisi par les mamans. Nous sommes ainsi intervenues sur des questions relatives à l’éducation : comment poser des limites à son enfant ? Comment définir l’autorité ? Comment s’inscrit la coparentalité au quotidien ? Mais aussi sur le développement de l’enfant : la sexualité de l’enfant et le besoin d’opposition de l’enfant ont ainsi fait l’objet de deux cafés des parents.

Du côté du CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale), nous animons des ateliers pour soutenir les résidentes dans leur fonction parentale. Au rythme d’une séance toutes les 3 semaines environ, nous évoquons avec ces mamans des sujets qui leur tiennent à cœur comme la coparentalité ou la question de la culture et de l’éducation.

Ces espaces se définissent comme des lieux d’expression libre, respectueux de chacun, qui mobilisent les ressources et les potentialités des parents les amenant à sortir de leur isolement en créant un lien à partir de questions sur la parentalité.

© Copyright 2011 www.lenfantbleutoulouse.fr - Enfance maltraitée - Tous droits réservés
Conception graphique Christelle Bouvet www.lezarius.fr - Développement Jean-Luc Gréatti - Crédit photographique Fotolia Collection Infinite.