L’enfant Bleu - Enfance Maltraitée - Toulouse

 
FAIRE UN DON
 

L’écoute

C’est une étape essentielle dans la préparation des dossiers.

Les informations fournies par les familles ou les professionnels de l’enfance sont recueillies par les coordinateurs de l’association.
Parallèlement, les psychologues rencontrent l’enfant afin d’évaluer sa souffrance psychique (comportement verbal, non verbal et troubles associés) et le contexte familial dans lequel il vit.
Nous accordons une place importante à la parole de l’enfant qui doit être prise en compte et entendue.

Face à chaque situation, l’équipe pluridisciplinaire (juriste, psychologue, coordinateur bénévole) en charge du dossier se réunit pour échanger et adopter la meilleure solution possible pour l’enfant et ses proches. Dans certains cas, il s’avère nécessaire de transmettre une information à caractère préoccupant à la Cellule Enfance en Danger du Conseil Général ou un signalement auprès du Procureur de la République.

Cette analyse est complétée par les contacts pris avec les professionnels qui se sont occupés de l’enfant (enseignants, médecins, services sociaux, psychologues...).
Les permanences d’écoute sont quotidiennes du Lundi au vendredi de 9h30 à 12h30. Le téléphone reste ouvert 24h sur 24h, l’Association prend en compte les messages qui sont traités immédiatement par l’équipe pluridisciplinaire.

Méthode de travail

Chaque dossier est suivi par une équipe spécifique, formée d’un coordinateur, d’une juriste et d’une psychologue, et fait l’objet d’une étude approfondie afin de trouver la solution la plus adaptée à chaque cas. L’une de nos deux avocates bénévoles peut intervenir ponctuellement sur certains dossiers.

Les Réunions techniques

Ces réunions ont lieu une fois par mois, elles s’adressent aux écoutants, (es) avocates, psychologue, juriste pour permettre de faire le point sur les dossiers en cours, et décider d’une solution la plus adaptée à chaque cas.

L’accompagnement psychologique

L’association prend en charge gratuitement l’accompagnement psychologique des enfants victimes de maltraitance ou des adultes l’ayant été dans leur enfance afin de leur permettre de libérer leur souffrance et d’accéder à un mieux-être.
Les psychologues se chargent du suivi psychologique des victimes aussi longtemps que cela est nécessaire.

L’aide psychologique peut prendre différentes formes :

  • accompagnement psychologique individuel pour un enfant ou adulte victime dans son enfance ;
  • groupe de paroles pour les parents d’enfants victimes ;

Les groupes de paroles

Lorsqu’un enfant est victime de maltraitance, qu’elle soit intra ou extra-familiale, cela peut provoquer un traumatisme qui fera également écho dans sa famille. En conséquence, celle-ci s’inscrira dans cette souffrance du fait même des liens qui relient ses membres.


La famille se retrouve ainsi être une victime indirecte. Elle est en danger comme unité fonctionnelle autour de l’événement traumatique.
Au travers des rencontres au sein de notre association, une demande précise nous a été formulée par des familles de victimes afin de se retrouver et de se reconnaître dans une problématique commune qu’est la maltraitance d’un proche.
Dans l’objectif de dépasser cette crise, la mise en place d’un groupe de parole qui permettrait à ces parents de se retrouver ensemble autour de leur événement traumatique et de la souffrance que cela a généré, nous est apparu comme une nécessité.
Cette nécessité se comprend comme besoin de passer par la reconnaissance d’autrui afin de faire émerger si besoin est, un travail plus approfondi et personnel autour de cette problématique familiale.


Reconnaître la souffrance de la famille, c’est aussi permettre à l’enfant victime de s’inscrire dans cette histoire familiale sans occuper la place de l’enfant "symptôme".
En instaurant un espace contenant, support d’un groupe de parole, au sein duquel le droit de réserve et de non jugement constitue un principe de base, on favorise des échanges autour d’une problématique commune.
Il s’agit de permettre aux participants d’échanger sur leur vécu et de les accompagner à poser des actes, mettre des mots sur leurs ressentis afin de les dégager d’une culpabilité sous jacente, point d’ancrage dune souffrance qui se chronicise parfois.


L’environnement extérieur devient alors suffisamment aidant pour permettre aux parents d’être plus disponibles face à la détresse de leur enfant.
Nous insistons sur l’aspect préventif de ce dispositif.
Le groupe de parole permet aux parents d’être soutenus et de dépasser la souffrance liée à l’événement traumatique.
L’enfant peut ainsi retrouver un support familial plus disposé à répondre à ses attentes.
La famille sort de son isolement. Elle fait lien dans une communication moins parasitée par les angoisses et les culpabilités des uns et des autres et permet à l’enfant sa reconstruction individuelle et familiale.

« GROUPES DE PAROLE POUR LES PARENTS D’ENFANTS VICTIMES DE MALTRAITANCES »

Public : Parents d’enfants victimes de maltraitance (parents, fratries,
grands-parents).

Descriptif : Ce groupe s’adresse aux proches parents d’enfants qui ont été victimes de maltraitance. Discussion libre des participants à partir d’une thématique proposée. La Psychologue clinicienne de l’association l’Enfant Bleu Toulouse sera la médiatrice des échanges.

Lieu : à l’association l’Enfant Bleu Toulouse
18 av des Mazades
31200 TOULOUSE

Dates et heures :
Mardi 20 Janvier 2015 à 16h
Mardi 24 Février 2015 à 16h
Mardi 24 Mars 2015 à 16h
Mardi 28 Avril 2015 à 16h
Mardi 19 Mai 2015 à 16h
Mardi 23 Juin 2015 à 16h
Mardi 22 Septembre 2015 à 16h
Mardi 13 Octobre 2015 à 16h
Mardi 24 Novembre 2015 à 16h
Mardi15 Décembre 2015 à 16h

Tarif : entrée libre

L’orientation et le soutien juridique

TEXTE À RÉDIGER

Défendre les droits de l’enfant

CLIQUER SUR LE LIVRET "DÉCLARATION DES DROITS DE L’ENFANT "

© Copyright 2011 www.lenfantbleutoulouse.fr - Enfance maltraitée - Tous droits réservés
Conception graphique Christelle Bouvet www.lezarius.fr - Développement Jean-Luc Gréatti - Crédit photographique Fotolia Collection Infinite.